Meilleure protection pour les marins lors de leurs déplacements internationaux

Les marins en déplacement international seront bientôt mieux protégés. La Chambre a approuvé ce matin le projet de loi sur le travail maritime du Secrétaire d’Etat en charge de la Mer du Nord, Philippe de Backer (Open Vld).

Philippe de Backer explique : lorsque des navires partent pour un long voyage international en mer, on ne peut jamais prévoir à l’avance comment les choses vont se passer. Il peut toujours arriver qu’une personne à bord ait besoin d’une aide médicale urgente et doive être rapatriée. Ce projet de loi oblige les armateurs à conclure une assurance pour s’assurer que le marin puisse toujours être rapatrié, même si l’armateur ne peut pas intervenir, par exemple à cause d’une faillite.  Il peut aussi arriver qu’une personne décède en mer ou se retrouve en incapacité de travail de longue durée, suite à un accident de travail, une maladie professionnelle ou un risque professionnel. Au travers de ce projet de loi, nous nous assurons que les armateurs doivent offrir une sécurité suffisante à leur personnel. S’assurer contre les situations imprévisibles est donc recommandé. »

Les navires devront désormais disposer de ces deux documents à bord. De Backer souligne toutefois que l’impact sur le secteur maritime belge reste minime.

Le Secrétaire d’Etat De Backer précise : « Il n’arrive que rarement, voire jamais, qu’un armateur belge ne rapatrie pas le marin lui-même, mais au cas où il ne le fait pas, la compagnie d’assurance intervient pour rapatrier le marin en toute sécurité. Par ailleurs, les armateurs belges sont tenus de payer des cotisations sociales pour leurs travailleurs. Il est donc important que, grâce à ce projet de loi, la Belgique respecte les obligations internationales, et, avec elle, tous les autres pays. Ce faisant, les conditions sont égales pour tout le monde, partout en mer.

source: philippedebacker.be