Lettre ouverte aux membres du CRMB (Capitaine au long cours Jozef (Jef) CUYT)

 

Anvers, le 1er décembre 2015

Chers membres,

Amis et collègues,

Après avoir exercé la fonction de Secrétaire-général du Collège Royal Maritime Belge pendant 14 ans, j’ai décidé, après mure réflexion, d’arrêter le 1er janvier prochain. Pendant tout ce temps je n’ai cessé d’œuvrer avec enthousiasme et de m’investir avec détermination dans cette tâche ; mais lorsque le poids des ans se fait sentir, il convient de descendre de quart !

Qu’avons-nous réalisé au cours de ces années ? Et quand je dis « nous », ce n’est pas un ‘pluralis majestatis’, mais bien celui qui désigne toute une équipe. Car seul un équipage soudé obtient des résultats probants.

En 2007, nous fêtions avec panache, le 150ème anniversaire de notre association avec e.a. une séance académique organisée à l’Ecole Supérieure de Navigation d’Anvers-ESNA en présence de S.A.R. le Prince Laurent, et une inoubliable soirée de gala au Terminal-passagers à laquelle participèrent de nombreuses personnalités du monde maritime.

En 2009, encore à l’ESNA, nous fêtions le centenaire de notre mensuel Nautilus et publiions pour cette circonstance une prestigieuse édition spéciale.

Entretemps, nous avons implémenté la désormais traditionnelle réception de Nouvel An, ainsi que des BBQ’s Maritimes, quoiqu’aux nombres de participants souvent variables.

Mais nous eûmes aussi le privilège d’accueillir comme membres d’honneur, pas moins de neuf sommités du secteur maritime.

Nos préoccupations majeures furent toutefois d’ordre professionnel : ainsi en 2003 avons-nous coordonné l’Assemblée générale annuelle de la ‘Confederation of European Shipmasters’ Associations’ – CESMA, et en 2007 celle de l’’International Federation of Shipmasters’ Associations’ – IFSMA, au cours de laquelle notre vice-président, le capitaine Carmen Dewilde, donna une remarquable conférence intitulée « The Administrative Workload on board Merchant Vessels ».

Les problématiques de la pression administrative subie par nos officiers, de la piraterie ou de la « criminalisation » du personnel navigant, figurèrent parmi nos priorités. Et aussi l’enseignement maritime supérieur et le suivi des étudiants en cours d’élaboration de leur thèse de fin d’étude.

Tout comme l’amarinage, l’acquisition du temps de navigation nécessaire pour œuvrer comme Chef de quart et les disponibilités (limitées) d’emploi à bord de navires marchands belges, mobilisèrent aussi notre attention. Pour chacun de ces sujets, le CRMB apporta son expertise pour trouver des solutions.

D’autre part, depuis 2002 nous avons enregistré 37 conférences données par des orateurs de premier plan et neuf visites d’entreprises à caractère maritime.

Avec l’enthousiasme témoigné par de plus jeunes membres, le CRMB est entré dans la modernité en s’adaptant aux media sociaux qui permettent d’optimaliser les contacts entre les membres et les milieux maritimes. Nos statuts ont été récemment adaptés à l’évolution de notre société et notre mensuel Nautilus est aujourd’hui considéré comme une référence en matière maritime et diffusé loin au-delà de nos frontières.

Nous sommes surtout conscients que le CRMB se doit d’exister pour aider les jeunes générations à embrasser la carrière maritime et/ou pour la développer.

Ce fut un honneur pour moi d’y avoir contribué pendant 14 ans.

Ma décision d’aujourd’hui vise aussi mon mandat d’administrateur – que j’ai rempli de façon ininterrompue depuis 45 ans, dont 6 années comme Président du Collège – que je ne reconduirai pas à l’échéance du 1er mars 2016. Toutefois j’assurerai encore avec plaisir, la publication de notre magazine Nautilus … jusqu’à ce qu’un candidat-successeur se présente.

Par cette lettre ouverte, j’ai également le plaisir d’annoncer que la fonction de Secrétaire-général du CRMB sera assurée à partir du 1er janvier 2016 par le Capitaine a.l.c. Boudewijn Baert, qui témoigne d’un impressionnant parcours maritime.

D’abord comme officier à la Marine Marchande, dont dix années passées comme commandant de divers types de navires sous pavillon belge, avant d’exercer diverses fonctions de management au sein du groupe CMB et Exmar.

Je suis absolument convaincu que les tâches qui incombent au nouveau Secrétaire-général seront idéalement accomplies et qu’avec lui à ce poste essentiel, le Collège sera assuré de prendre le juste cap, même dans des conditions de mer parfois plus délicates.

Je tiens enfin à remercier tous ceux qui m’ont assisté, aidé et encouragé dans l’exercice de mes fonctions : non seulement le(s) président(s) et membres du Conseil d’administration, mais aussi tous les membres, collègues et amis, sans lesquels je n’aurais pu mener ma mission à bon port. Je leurs demande aussi d’accorder au nouveau Secrétaire-général la même confiance et le soutien qu’ils me témoignèrent.

A tous j’adresse mes meilleurs vœux pour l’Année Nouvelle … et celles qui suivront.  Et pour le Collège Royal Maritime Belge de souhaiter :

“Fair winds and following seas” !

 

Capitaine au long cours Jozef (Jef) CUYT

Secrétaire-général sortant.

Collège Royal Maritime Belge.