Le ZEELEEUW renforce le contrôle maritime de la Douane

Le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts et le ministre des Finances Johan Van Overtveldt ont mis le Zeeleeuw en service : un navire de patrouille flambant neuf pour la Douane. De cette façon, la flotte de la Douane est doublée. La Flandre a investi 2,3 millions dans un navire neuf et hypermoderne. La douane remboursera ce préfinancement par tranche.

 

 

L’administration fédérale (Administration générale des Douanes et Accises) et la Flandre (Agentschap Maritieme Dienstverlening en Kust) collaborent depuis 10 ans afin de protéger les frontières extérieures le long de la côte et des ports flamands. La Flandre préfinance les navires de telle sorte que la Douane puisse mener à bien ses multiples tâches : la lutte contre la contrebande et le trafic de drogue, la vérification des marchandises à bord des navires marchands, vérifier l’usage du mazout rouge, contrôler les bâteaux de pêche…

 

 

La Flandre a investi 2,3 millions dans un navire flambant neuf et hyper moderne : le ZEELEEUW. La flotte maritime de la douane, qui possède déjà le ZEEWOLF, est donc doublée. Les deux navires de patrouille sont mis exclusivement à disposition de la douane.

 

Le ZEELEEUW est un bateau rapide, maniable et moderne : 22 mètres de long, 6,4 mètres de large, une profondeur de 1,75 mètre, une vitesse de 20 nœuds, et un moteur économique utilisant du carburant pauvre en souffre. Le ZEELEEUW est le premier navire au sein de la flotte flamande qui possède un « docking ramp » qui permet de mettre rapidement une chaloupe à la mer. De cette façon, la douane peut fonctionner de façon plus efficace et plus rapide.

 

 

« La Douane est un chaînon essentiel au sein de la chaîne logistique”, assure le ministre flamand de la Mobilité, Ben Weyts. « Nos ports flamands sont efficaces et rapides, la douane doit donc l’être également. Avec une flotte deux fois plus importante, la douane peut exécuter des tâches plus rapidement. »

 

« Dans mon plan politique, la Douane est un partenaire à valeur ajoutée » : dit le ministre fédéral des finances Johan Van Overtveld. « Les contrôles sont et restent nécessaires étant donné que nos ports constituent des portes d’entrées importantes. Grâce à ce nouveau bâteau, la Douane est renforcée et les contrôles peuvent être menés de manière plus efficiente ».

 

 

Pour plus d’informations techniques: voir la fiche de bateau dans la farde de documentation

 

La compagnie maritime publique flamande:

 

 

VLOOT,société d’armateurs, est spécialisé dans la gestion de navires ( au niveau technique, opérationnel, et construction) au sein de l’administration publique. VLOOT gère une quarantaine de navires et compte 550 membres du personnel dont environ 500 est du personnel navigant. La direction est basée à Ostende, mais VLOOT dispose de navires à Nieuwport, Gand, Anvers et Vlissingen (Pays-Bas).

 

De laatste jaren heeft VLOOT met een aantal opvallende realisaties haar sterkte bevestigd en uitgebouwd (vb. het zeewetenschappelijk onderzoeksvaartuig SIMON STEVIN, de boeienleggers en emergency response vaartuigen ZEETIJGER en ZEESCHELDE, 3 nieuwe redeboten voor de beloodsingen in Vlissingen, een aantal nieuwe veerboten, en niet onbelangrijk voor de havens, de SWATH’s).

 

Ces dernières années, VLOOT a confirmé sa position  avec  une séries de réalisations frappantes (par exemple, le vaisseau de recherche de la science maritime SIMON STEVIN, les poseurs de bouées et les vaisseaux emergency response ZEETIJGER en ZEESCHELDE, 3 nouveaux bâteaux de pilotage, quelques nouveaux ferry-boats, et  importants pour les ports, les SWATH’S).

 

Le ZEELEEUW est un navire écologique (sans biocide et  « antifouling », moteurs certifiés EIAPP, récupération de la chaleur des moteurs, isolation adaptée) qui correspond parfaitement à la politique de développement durable de VLOOT qui a gagné récemment le prix du développement durable « Vlaanderen 2015 ». Avec l’arrivée du ZEELEEUW, VLOOT relègue sa flotte vieillissante aux oubliettes.
Source:  SPF Finances
Contacts:

Jeroen Tiebout, porte-parole de Ben Weyts, 0477/99 80 88

Ferry Comhair, porte-parole de Johan Van Overtveldt, 0479/65 86 24