Association professionelle de capitaines et officiers de marine marchande

on course since 1857

Conseil d’Administration

Alain PELS

Alain Pels

Président

Chef du Département Nautique HSEQ, MDK

Axel ANNAERT

Axel ANNAERT

Vice-Président

Professeur ESN

Ignace DE CAUWER

Vice-Président

C/ENG Exmar Shipmanagement

Jozef CUYT

Jozef CUYT

Secretaire-General

Commandant en retraite

Justin GLEISSNER

Secretaire Direction

Journaliste en retraite

Tom AGA

Tom Aga

Membre du Conseil

2/OFF Exmar Shipmanagement

Renzo VAN DAMME

Renzo Van Damme

Membre du conseil

Operations Executive - Boconti Shipping

Patrick BOYENS

Membre du Conseil

2/OFF Exmar Shipmanagement

Thierry COORNAERT

Membre du Conseil

Master Exmar Shipmanagement

Johan DE BOCK

Johan DE BOCK

Membre du Conseil

C/OFF

Claude MAERTEN

Claude MAERTEN

Vice-Président

Director LNG Exmar Shipmanagement

Jef S’JEGERS

Jef S'Jegers

Membre du Conseil

Master/OIM Sevan Drilling

Hugo VAN HERENDAEL

Hugo VAN HERENDAEL

Membre du Conseil

Karl VAN OVERLOOP

Membre du Conseil

3/OFF Holland America Lines

Rodrigue BIJLSMA

Rodrigue BIJLSMA

Raadslid

Stuurman DEME

Elvira DELEU

Elvira DELEU

Raadslid

2/OFF EXMAR SHIPMANAGEMENT

Thomas GOETHALS

Raadslid

Manager FLNG Project Exmar

Boudewijn BAERT

Boudewijn BAERT

Secretaris-Generaal en raadslid

Kapitein op rust

Paul WAUTERS

Raadslid

Hoofdverkeersleider (GHA)

Hannes Vanhooren

Raadslid

2de stuurman, John T. Essberger

Que fait le CRMB?

Voir le agenda CRMB
#Editer le Nautilus

Depuis le 1 août 1909 jusqu’à ce jour sans interruption (à l’exception des périodes des deux guerres mondiales), le CRMB publie chaque mois une revue nautique, le NAUTILUS.

Ce qui commença avec une revue pour les membres, a évolué vers un magazine informatif qui ne s’adresse pas seulement à ses membres, mais aussi à tout le milieu maritime, et traite un spectre aussi large que possible de sujets maritimes nationaux et internationaux. Pour plus d’informations, voir “Nautilus”.

#Déjeuner mensuelle

Accessible à tous les membres et sympathisants.
La réservation est superflue.
Prix tout compris: € 23,00 (entrée, plat principal, dessert, café et vin).

Celui-ci a lieu chaque troisième jeudis de chaque mois au



Restaurant CLUB VVW

Beatrijslaan 27

2050 Antwerpen (Linkeroever)

#Réunion mensuelles

Afin de garder le contact avec nos membres et pour conserver sa vision sur les derniers développements sur le plan maritime, tant national qu’international.

Les réunions mensuelles sont ouvertes à tous les membres et se tiennent (sauf autres circonstances, qui sont alors annoncées dans notre mensuel, Nautilus, le site web ou le Facebook groupe):

— le premier mardi de chaque mois (sauf pendant le mois d'août) à 20.00 hueres

— au siège de l'association, Italiëlei 72 à 2000 Anvers. Voir “Contact”.

#Participation

Aux congrès maritimes nationaux et internationaux qui sont considérés d’importance pour l’information des membres (e.a. la sécurité maritime sous la perspective européenne) et aux diverses cérémonies d'hommage à caractère maritime et aux événements maritimes.

#Maintenir des contacts

Tant avec les représentants des employeurs (les armateurs individuellement et/ou l’Union Royale des Armateurs Belges) qu’avec les représentants officiels des partenaires sociaux.

#Représenté

aux Réunions Générales annuelles des associations desquelles il est membre, avec (l’IFSMA, le CESMA, le Cercle Gallois Genootschap, la Ligue Maritime Belge, etc.).

#Le CRMB conseille ses membres

e.a. en ce qui concerne:

— l'apprentissage, la formation et la carrière en mer ou à terre;

— les problèmes concernant l'emploi et les gages.


Si le CRMB est dans l’impossibilité de donner un avis, il référera l’intéressé à l’organisation la plus apte à résoudre son problème spécifique. Dans le cas d’une différence d’opinion entre un membre et son employeur concernant son emploi, le CRMB essayera de concilier les parties en toute neutralité, afin de les amener à un accord. Le CRMB met l’accent sur le fait qu’il s’abstient de toute ingérence dans les affaires qui appartiennent au domaine exclusif des partenaires sociaux, comme par exemple les contrats et conditions de travail.

#Organisation des conférences

avec des sujets maritimes d’actualité, et y invite des orateurs renommés. En 2012, les conférences/activités suivantes furent organisées:

- 24 janvier: “Beveiliging Belgische schepen tegen piraterij: wettelijk geregeld?” door Walter Verstrepen

- 8 mars: “De rol en de werking van de vlagstaat als overheidspartner in de scheepvaart” door Ir. Bart Heylbroeck

- 27 novembre: “Gerardus Mercator Rupelmundanus: leven en werk” door Ward Bohé

#Le CRMB informe ses membres

e.a. en ce qui concerne:

— les activités du Collège;

— les nouvelles réglementations nationales et internationals;

— les développements et innovations sur le plan technique;

— les développements importants au niveau juridique;

— les événements maritimes importants;

— les conférences intéressantes concernant des sujets maritimes;

— toutes les circonstances et les sujets qui pourraient intéresser les members;

— les offres d'emploi dans le milieu maritime;

— les activités des associations dont le Collège est membre.

Historique

Download PDF
#Le “Zeemans Collegie”

Le premier “Zeemans Collegie” fut créé à Anvers en 1819. Les statuts originaux reposent encore dans les archives de l’association, comme ils furent établis lors de la réunion du 18 juin 1819. 
Ils mentionnent entre autres:
"... Ce Collège est et reste composé de Capitaines naviguants et au repos, leur comportement et leur caractère nous étants bien connus, et désirant collaborer à l'avancement de la Navigation ..."
[traduction]
Ce Collège maritime cessa cependant d’exister en 1827, suite au non paiement par les membres de leur cotisation…

#15 novembre 1857

Comme, lors d’une belle soirée d’été – selon la tournure romantique de feu le Capt. Van Cleemput -, le soleil se couche doucement à l’horizon, nous vîmes disparaître le premier Collège maritime. Mais souvent, le coucher de soleil si impressionnant est suivi d’une aube toute aussi magnifique.
C’est alors que le Collège royal maritime belge naquit sous un nouveau jour prometteur, qui perdure jusqu’à aujourd’hui, avec en date du 15 novembre 1857 la formation d’un nouveau Collège maritime dont l’objectif était:
"... de cultiver la fraternité entre tous les Capitaines belges, et grâce au travail commun, rendre service au domaine de la Navigation belge, au commerce en général, à Anvers, où la société à son siège..."
Il fut déterminé que :
"... Le Collège sera composé de personnes de bonne vie et caractère, qui seront partagés entre membres effectifs et honoraires… La Société comprend principalement des Capitaines de navires au pavillon belge, naviguant ou en pension. Les Capitaines naviguants devront tous être membres effectifs; les Capitaines pensionnés peuvent être membres honoraires ou effectifs, et tout autre personne ne pourra être que membre honoraire ..."

#Le “College Maritime Belge”

Après une période de calme, une nouvelle vie fut insufflée au Collège en 1882. Il fut alors décidé que non seulement les Capitaines pourraient être membres, mais aussi que tous les Officiers pourraient être admis au Collège; son nom fut dès lors changé en “Collège maritime belge”.
Le 9 octobre 1889, le président Capt. J.Verbist et le secrétaire Capt. E.De Baer furent personnellement reçus à la Cour du Roi Léopold II. Pour montrer son attachement aux Officiers de la Marine marchande belge, sa Majesté le Roi déclara solennellement: “Je prends le Collège maritime belge sous ma protection à partir d’aujourd’hui!” 
Le 24 octobre 1889, le Roi proclama l’appellation de « Société Royale » et le Collège porta désormais le nom de

#Nautilus

Le premier numéro du magazine Nautilus parut le 1 juillet 1909, publié par le CRMB comme revue pour les membres. Depuis lors, et à l'exception des périodes des deux guerres mondiales, le Nautilus est paru sans interruption chaque mois jusqu'à ce jour.
Depuis 1930, le Collège organise des conférences et causeries pendant la période hivernale, s’intéressant à toutes sortes de sujets, en rapport avec maints aspects de l’aventure maritime.

#Des réformes majeures

Depuis le 1 janvier 1937, le CRMB prit la forme d’une association sans but lucratif. Dès lors aussi - et ceci fut une importante réforme - tous les officiers présents ou passés de la Marine marchande belge, Capitaines, Lieutenants, Mécaniciens, Radiotélégraphistes, diplômés ou brevetés en Belgique et de nationalité belge ou luxembourgeoise, purent devenir membres.
Après une interruption pendant la seconde guerre mondiale, le CRMB reprit ses activités le 1 mai 1945. De concert avec la question des pensions, qui ne fut longtemps pas considérée comme résolue, on prit à corps le problème de l’enseignement des officiers de marine belge.

#Stella Maris

Depuis le 1 janvier 1937, le CRMB prit la forme d’une association sans but lucratif. Dès lors aussi - et ceci fut une importante réforme - tous les officiers présents ou passés de la Marine marchande belge, Capitaines, Lieutenants, Mécaniciens, Radiotélégraphistes, diplômés ou brevetés en Belgique et de nationalité belge ou luxembourgeoise, purent devenir membres.
Après une interruption pendant la seconde guerre mondiale, le CRMB reprit ses activités le 1 mai 1945. De concert avec la question des pensions, qui ne fut longtemps pas considérée comme résolue, on prit à corps le problème de l’enseignement des officiers de marine belge.
Le 23 juillet 1956, l'association déménagea dans la nouvelle Maison des Marins "Stella Maris" sur l'Italiëlei 72 à Anvers, où se trouve encore son siège actuellement. 
Le CRMB s'active dès lors sur beaucoup de plans, e.a.:
— l'amélioration de l'enseignement maritime, et le relèvement du niveau vers le Licence en Sciences     nautiques
— les pensions des officiers de la Marine marchande
— la reconnaissance des anciens combattants
— le maintien des Capitaines belges comme commandant sur les navires belges
— la création de l'IFSMA (Internatinal Federation of Shipmasters' Associations), le CRMB en étant un     membre fondateur
— la révision du Code disciplinaire et pénal de la Marine marchande
— etc.
A la fin des années 80, le CRMB suivit avec beaucoup d’inquiétude le malaise grandissant dans la Marine marchande belge, et regrette fort l’impuissance du politique pour la conservation le la Marine marchande sous le pavillon belge. C’est l’oeil plein de regret que le CRMB vit le tricolore belge remplacé par le lion rouge luxembourgeois.
Jusqu’à ce jour, le CRMB continue de s’engager pour l’image de notre Marine marchande en général (e.a. par son soutien actif au retour des navires sous le pavillon belge) et pour les intérêts de l’officier de marine en particulier.

Le CRMB est membre de

Statuts

Cliquez ici pour télécharger les statuts